FANDOM


Fox Mulder Dana Scully Beth Kane Delta Glen Wisconsin Musée Rouge
L'épisode Le Musée Rouge est l'un des épisodes les plus surprenants de la Saison 2 mais aussi l'un des plus complexes de la série Aux Frontières du Réel.

Pour l'appréhender parfaitement, il faut avoir Les Hybrides en tête car, aussi saugrenu que cela puisse paraître, cet épisode qui ressemble beaucoup à un épisode du paranormal est en fait un épisode de la mythologie qui fait directement suite à bien des aspects de l'épisode qui clôt la première saison.

Il constitue donc une suite officieuse à l'ultime épisode de la Saison 1 mais arrive dix épisodes plus tard car Chris Carter se devait en premier lieu de s'occuper de la grossesse de son actrice principale Gillian Anderson en fermant le service des dossiers X, ce qui a eu pour effet de séparer les héros et de diminuer le temps effectif d'antenne de l'actrice en lui permettant de cacher son état derrière des tables d'autopsie. Car, comme Scully n'avait pas de vie affective stable à ce moment de la série, Carter a choisi l'option de masquer sa grossesse au niveau scénaristique et la séparation des deux agents n'en fut que la première étape.

Pour que Mulder occupe d'avantage l’avant-scène, Carter lui présente un nouvel informateur surnommé X ainsi qu'un nouveau partenaire, Alex Krycek, qui travaille en fait pour le Fumeur. À ce moment, l'actrice est sur le point d'accoucher et il faut accélérer les choses car Anderson sera éloignée des plateaux pendant quelques semaines, il faut donc trouver un stratagème de haute volée pour expliquer cette absence.

Duane Barry Personnage enlèvement
Chris Carter a l'idée d'inventer Duane Barry, un ancien agent du FBI qui prétend avoir été victime de nombreux enlèvements par les extraterrestres et l'armée. Il fait plusieurs séjours en hôpital psychiatrique puis décide de prendre son thérapeute en otage pour lui prouver qu'il ne ment pas. Il se rend ensuite dans une agence de voyage et prend aussi les gens qui s’y trouvent en otage. Cette affaire de prise d'otages sur fond d’enlèvement est du pain béni pour Mulder qui décide de se rendre sur place immédiatement.

Pour être sûr que cet épisode fasse le meilleur effet possible aux fans, Chris Carter décide de passer derrière la caméra pour la première fois. Cet épisode est également le premier scindé en deux parties et se termine avec un suspense insoutenable: l'enlèvement de Scully par Duane Barry. Ce dernier n'en peut plus des enlèvements et décide de livrer la jeune femme aux ravisseurs à sa place.

Tout au long de Duane Barry 2e partie, Mulder cherche Scully mais elle a disparu et Duane Barry meurt dans des circonstances troubles. Skinner rouvre les affaires non classées et Mulder travaille seul sur une affaire de vampires à Los Angeles.

Scully fait sa réapparition dans un hôpital et vit une expérience de mort imminente accompagnée de visions symboliques. Elle se réveille de son coma après avoir côtoyé la mort de très près.

Les deux agents peuvent reprendre le travail car leur service est de nouveau actif. Pour cette première enquête ensemble depuis l'affaire des hybrides, ils se rendent sur les pentes d'un volcan pour expliquer ce qui avait tout l'air d'un meurtre sur des images vidéo. Cet épisode du retour, Intraterrestres, n’est pas sans rappeler Projet Arctique et Quand vient la nuit.

Arrive l'enquête du Musée Rouge et nous replongeons dans une intrigue faisant directement suite à l’épisode des hybrides par thérapie génique qui serait intervenue beaucoup plus tôt dans la saison si Carter n'avait pas eu à composer avec la grossesse d’Anderson. C'est donc à la logistique pure que nous devons cet écart de dix épisodes. Même si rien ne prouve que Carter aurait mis cet épisode tout de suite après Les Hybrides si son actrice n'avait pas été enceinte.

Les Hybrides

Le dernier épisode de la première saison d'Aux Frontières du Réel est un chef d'oeuvre télévisuel et l'un des meilleurs de la série. On découvre qu'un projet scientifique secret vise à créer des êtres hybrides dont l’ADN humain est mêlé à celui des colons extraterrestres par thérapie génique; une substance d’origine extraterrestre est injectée dans le corps de volontaires atteints de maladies graves (comme le docteur William Secare atteint du cancer).

Les Hybrides
Cette thérapie transforme la composition sanguine des cobayes qui prend une teinte verdâtre et devient toxique aux êtres humains qui y sont exposés. Ces hybrides peuvent également respirer sous l'eau. Mulder découvre de tels êtres plongés dans de grands bacs de liquide vert et respirant sous l'eau dans un entrepôt du Maryland. Mais la grande nouveauté de cet épisode est que Scully est aussi confrontée à quelque chose d'extraterrestre car c'est elle qui analyse la substance injectée aux cobayes (avec l’aide d’une spécialiste): un virus extraterrestre existe donc sur terre et elle en a la preuve scientifique; cela ne peut donc pas être contesté et présenté comme un témoignage farfelu ou une divagation.

Pendant toute l'enquête, un homme de l'ombre (pour ne pas dire un homme en noir) est présent et observe Mulder. Il est désigné par une particularité physique (ces gens n'ont pas de nom), sa coupe de cheveux, et reçoit le surnom de L'Homme aux cheveux en brosse.

Ce tueur du gouvernement abat le docteur Secare, mais Mulder est exposé à la toxicité du sang de ce dernier (l'homme au cheveux en brosse porte un masque à gaz) et subit les effets d’un rétrovirus qui lui brûle les yeux et l'affaiblit énormément.

Agent Scully Foetus Extraterrestre Les Hybrides
Gorge Profonde prévient Scully que Mulder est aux mains du gouvernement et qu'il faudrait l'échanger contre quelque chose qui leur est essentiel: le tissu originel à partir duquel les scientifiques tirent le virus qu'ils injectent aux cobayes. Grâce à son passé médical, elle réussit à entrer à Ford Marlene dans le Maryland (ce lieu tire son nom de Fort Dietrich, un endroit très connu et controversé où certains pratiquent la thérapie génique) et emporte ce que Gorge Profonde appelle la preuve par neuf. L'échange peut donc avoir lieu. On apprend aussi que tous ont trouvé la mort cette affaire, le docteur Bérubé, le Docteur Secare ainsi que tous les autres hybrides dont les cuves ont disparu.

Gorge Profonde dit alors que les travaux du docteur Bérubé sont allés "trop vite," ce qui sous-entend que ces travaux d'hybridation ne sont pas volontaires de la part des humains et que c'est certainement une puissance extraterrestre qui les oblige à agir pour une raison inconnue. Les humains s'exécutent pour gagner du temps mais ne veulent pas que les travaux aboutissent tant qu'ils n'ont pas d'autres cartes en main et retardent donc ce projet car sa réussite signifierait très probablement leur fin.

Nous avons la confirmation de ce sous-entendu bien plus tard, mais Carter prouve dès cet instant qu'il avait plusieurs années de mythologie en réserve et que ce chapitre n'était que le début de ce qui s'avère être une mythologie aux ramifications énormes et insoupçonnées.

Gorge Profonde insiste pour faire l'échange et dit à Scully que les hommes qu'elle désire affronter pour sauver son partenaire ont injecté ce même virus à des enfants en 1987 dans un état du sud (ils n'ont donc aucune morale). Scully se laisse convaincre et Gorge Profonde fait l'échange. Il est tué par L'Homme aux cheveux en brosse devant Scully, et Mulder est relâché. Gorge Profonde a le temps de donner un avertissement à Scully dans son dernier souffle, "Ne faites confiance a personne."

Un peu plus tard, Mulder appelle Scully pour l'avertir que les dossiers X sont fermés et qu'ils sont réaffectés (pirouette scénaristique indispensable au masquage de la grossesse de Gillian Anderson).

Le Musée Rouge

10 épisodes plus tard arrive donc la suite de cette affaire avec l'enquête du Musée Rouge, mais pas de manière frontale, car Carter ne fait apparaître aucun des éléments des Hybrides avant les 20 premières minutes et nous présente ce qui ressemble fort à un épisode du paranormal avec sa petite ville en proie à un phénomène soudain et violent, sa secte de végétariens qui croient en la transmigration des âmes, ses enlèvements d'adolescents retrouvés hébétés, drogués et à demi nus dans la forêt, son voyeur, et ce que le shérif pense être de la possession. Pourquoi ce jeu de dupes de la part de Carter? L'un des thèmes principaux de cet épisode est le faux-semblant ainsi qu'un appel à la tolérance et à l'absence de jugement hâtif. Comment faire passer un tel message si ce n'est en trompant le téléspectateur qui s'aventure à juger et classer un peu trop vite cet épisode? La leçon est d'autant mieux retenue.

Le titre est d'ailleurs la première manipulation de Chris Carter car la dénomination d'un épisode doit être un résumé de son thème ou de son action, et en choisissant sciemment "Le Musée Rouge," le réalisateur attire notre attention sur la secte rattachée au musée alors que cette secte n'est qu'une espèce de diversion et ne constitue pas à proprement dit le coeur de l'épisode.

Un titre comme "Faux-semblant" aurait été plus honnête, mais ça aurait aussi été un indice du thème et Carter voulait mieux tromper son auditoire pour renforcer le thème.

À ce propos, la phrase clé de l'épisode est une question sarcastique que Scully pose à Mulder : "Tu arrives à différencier les bons des méchants, toi, dans le coin?" Cette phrase est prononcée après qu'un jeune homme violent et très intolérant envers un des membres de l'église qui ne lui avait rien fait informe Mulder et Scully que son père est shérif, ce shérif visiblement sensible et intelligent avec lequel les agents viennent de passer la journée. Cet élément paraît anecdotique mais révèle le véritable sens et pivot de cet épisode.

Tout dans cet épisode est fait pour tromper le téléspectateur qui voudrait résoudre l'enquête un peu trop vite en se fiant à sa première impression.

Des lycéens sont enlevés, drogués puis retrouvés une douzaine d'heures plus tard dans les bois en sous-vêtements, complètement perdus et choqués, souffrant de graves hallucinations et portant sur le dos une inscription au feutre noir, "C'en est un" ou "C'en est une."

Mulder et Scully arrivent sur les lieux car le shérif y voit un cas de possession et soupçonne la secte du Musée Rouge qui s'est installée tout près et dont les membres végétariens croient en la transmigration des âmes. On apprend que tous les lycéens enlevés étaient intolérants envers les membres de la secte mais également que son gourou, Richard Odin, est un médecin radié qui peut se procurer la drogue administrée aux adolescents et le fait peut-être pour les punir.

À ce stade de l'épisode, nous sommes certains qu'il s'agit d'un épisode du paranormal et que la secte est responsable des enlèvements des adolescents, mais c’est faux.

Pour compliquer le tout, il y a un voyeur, Gerd Thomas, qui observe le jeune Gary Kane par un miroir sans tain qu'il a placé dans la salle de bain de la maison et qu'il loue à la famille du jeune homme. Nous apprenons que ce voyeur est propriétaire de la maison depuis plus de vingt ans et qu’il est pédophile. L’homme est arrêté et apprend à Mulder et Scully que c'est lui qui a enlevé ces jeunes parce qu'il les "aime" depuis qu'ils sont petits et entend dénoncer un grave changement dans leur attitude : en effet, ces adolescents sont devenus très violents suite aux tests médicaux qu'on leur fait subir et des injections régulières qu'ils reçoivent de leur médecin de famille : ce ne sont plus les petits enfants sages qu'il aime tant car ils sont devenus des monstres.

Cette histoire d'injections renvoie à l’information révélée à Scully par Gorge Profonde pour la convaincre de faire lui-même l'échange dans Les Hybrides; c'est la première connexion avec la mythologie et en particulier avec l'ultime épisode de la Saison 1. Mais soyons clairs, Gorge Profonde parlait d'un "état du sud" et le Wisconsin (dans lequel se déroule l'affaire) est situé au Nord et rien ne prouve que les enfants de Delta Glen n'aient subi les injections qu'en 1987 ; l'informateur ne parlait donc pas de ces enfants-là mais évoquait des faits similaires, ce qui indique qu'il existe plusieurs zones de tests à travers le pays.

Un autre événement majeur de cet épisode est l’écrasement de l'avion du docteur Larson, le médecin de famille des adolescents enlevés par Gerd Thomas qui les décrit comme des monstres. Mulder et Scully apprennent de la bouche du shérif que le docteur Larson était un notable de la ville et qu'il était même le parrain de son fils. Mais les enquêteurs émettent des doutes sur son intégrité lorsqu'ils découvrent une mallette pleine d'argent et une substance qu'ils décident de faire analyser. Cette substance s'avère être la même que celle de l'affaire des hybrides, ce qui signifie que le docteur Larson prenait part à des expériences d'hybridation sur des enfants qu'il connaissait depuis la naissance (et c'est aussi la deuxième connexion avec l'épisode Les Hybrides).

Était-il donc, comme le docteur Bérubé, impliqué dans le projet de colonisation?

La mallette pleine d'argent tend à prouver que non, il n'était qu'un médecin corrompu, à moins bien sûr que cet argent ne serve à corrompre d'autres personnes (élus locaux, etc.), ce qui voudrait dire qu'il est effectivement membre actif de cette conspiration, mais le scénario de Carter ne lève jamais le voile sur cette question et nous ne saurons jamais à quoi sert cet argent ni à qui il est réellement destiné.

Cela fait deux faux-semblants de plus dans le scénario de Carter :

1-Le voyeur pédophile qui enlève des adolescents non pas pour les faire souffrir mais pour révéler qu’ils sont devenus des monstres (contre leur gré et sans s'en rendre compte) alors qu'on pensait l'inverse.

2-Le médecin de famille de Delta Glen en qui tout le monde a confiance et qui s'avère être dans le meilleur des cas corrompu, ayant brisé son serment d'Hippocrate, et dans le pire des cas, une espèce de docteur Mengele qui expérimente avec des virus inconnus sur des enfants qu'il a contribué à mettre au monde.

Enfants Groupe témoin Église du Musée Rouge
La troisième connexion avec Les Hybrides est bien évidemment le retour de L'Homme aux cheveux en brosse. Celui-là même qui avait abattu Gorge Profonde au moment où il lui remettait le tissu originel à la toute fin de la Saison 1. Dans cet épisode, il arrive à Delta Glen pour tuer tous ceux qui avaient un lien avec les expérimentations, car le test aurait, semble-t-il, échoué. Il commence donc par tuer le fils du shérif qui avait été enlevé puis relâché par Gerd Thomas, puis s'en prend au patron de Thomas, un homme qui inoculait le bétail avec la même substance que le docteur Larson (Delta Glen est traditionnellement une terre d'éleveurs), ce qui explique la violence des résidents en général car tous se nourrissent de cette viande. Tous, sauf les membres de l’église du Musée Rouge, et cela peut expliquer pourquoi Delta Glen a été choisie : la ville comporte un groupe témoin végétarien qui sert de référent aux testeurs pour les résultats et les conclusions.

Scully reconnaît l'assassin de Gorge Profonde et pense qu'il doit être responsable des meurtres récents que Gerd Thomas nie farouchement alors qu'il reconnaît sa part dans les enlèvements. Mulder comprend que l’assassin s'en prend à tout ceux qui sont mêlés à l'affaire et décide de demander l'aide de l’assemblée du Musée Rouge pour protéger et héberger les enfants, car, étant les seuls à ne pas avoir mangé de viande, ils n'ont ingéré aucun virus extraterrestre et ne risquent rien.

Chris Carter en profite une fois encore pour tordre le cou aux idées reçues et prêche la tolérance en faisant d'une secte (les paria locaux que tous méprisent et injurient) le seul espoir des intolérants qui les ont conspués.

L’assemblée du Musée Rouge cache les enfants et Mulder pense que L'Homme aux cheveux en brosse doit être à l'abattoir pour le brûler et faire disparaître les preuves de tests dans la ville; il le retrouve mais le shérif le tue pour venger le meurtre de son fils. L'homme meurt en emportant tout ses secrets, mais même si ils en ressentent une certaine frustration, Mulder et Scully ne peuvent en vouloir au shérif (représentant de l'ordre de surcroît) d'avoir voulu venger son fils et d'en avoir eu l'opportunité au moment où L'Homme aux cheveux en brosse menaçait d'allumer la mèche qu'il avait préparée.

Delta Glen fut donc le théâtre d'expérimentations secrètes du gouvernement portant sur l'hybridation génétique avec des extraterrestres par l’intervention d’un médecin local vraisemblablement corrompu et de la présence dans sa communauté d'un groupe témoin: une secte végétarienne dénommée l’église du Musée Rouge.

Malgré les particularités de cet épisode, il en est une que peu connaissent : Le Musée Rouge a failli devenir le premier cross-over entre deux séries qui n'étaient pas diffusées sur la même chaîne : Aux Frontières du Réel sur Fox et Picket Fences sur CBS. Picket Fences est une série de David E. Kelley mieux connue en France sous les titres Un Drôle de shérif ou La Ville du grand secret.

Carter et Kelley étaient tous deux admiratifs du travail de l'autre et ont eu l'idée de mêler leurs séries temporairement dans une même intrigue : comme la série Picket Fences se déroulait uniquement dans la ville de Rome, au Wisconsin, il fallait que Mulder et Scully s'y rendent pour une enquête et fassent équipe avec le shérif local (héros de la série de Kelley); dans ce premier scénario, il était déjà question d'injections (au bétail, notamment) et l'intrigue mise en place dans Aux Frontières du Réel devait trouver sa pleine résolution dans l'épisode de Picket Fences diffusé juste après (mais sur un autre réseau) et dans lequel devait apparaître Mulder.

Hélas, CBS décida de ne pas autoriser ce cross-over prétextant que ça faisait de la publicité à un autre réseau car Aux Frontières du Réel était diffusé avant et CBS craignait que les fans de Picket Fences ne se ruent sur Fox pour connaître toute l'histoire (et surtout son début) et ne déserte ainsi son antenne pendant une heure.

Suite a cette décision, Carter et Kelley ont dû changer leur fusil d'épaule et modifier leur scénario : celui de Carter a changé de ville (Delta Glen au lieu de Rome) et celui de Kelley de résolution (les injections aux vaches sont devenues des injections d'hormones pour en faire des mères porteuses). Le shérif a évidemment été remplacé par un autre dans Aux Frontières du Réel et l'agent du FBI de Picket Fences fortement inspiré par Mulder a été interprété par un autre acteur que David Duchovny. Pour couronner le tout, CBS a décalé la date de diffusion de l'épisode de Picket Fences d'une semaine pour s’assurer de ne pas perdre ses téléspectateurs. Ce mélange de deux univers dissemblables (l'un réaliste et l'autre fantastique) aurait pourtant pu se marier avec succès, surtout si l’on considère le talent de scénaristes comme Kelley et Carter. Mais Chris Carter a pu se rattraper au début de la Saison 5 avec l'épisode Les Bandits solitaires dans lequel le scénariste Vince Gilligan fait intervenir l'inspecteur Munsch (interprété par Richard Belzer) de la police de Baltimore, qui est un des personnages principaux de la série policière Homicide, Life on the street.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .